- Accueil - Bibliographie - Carte générale - Escreins - Ceillac - Liens - M'écrire -


Pointe de la Saume en traversée

Altitude départ Altitude arrivée Dénivelée Horaire Type Difficulté Carte
1 680 m 3 043 1 450 m montée 4 h 30, descente 3 h 30 Circuit R5 3537 ET Guillestre

Magnifique, long et difficile circuit au départ de Ceillac. A la montée au pas du Curé, au final raide et austère, succède un délicat parcours hors sentier et quelques pas d'escalade peu difficiles, mais où l'usage de la corde est conseillé.

Au sommet, vue très étendue du Ventoux au mont Rose, avec de magnifiques premiers plans sur le groupe de la Font Sancte et les arêtes déchiquetées nombreuses dans le secteur.

La descente le long des crêtes de la Saume et de la Mourière prolonge le plaisir des yeux, par de superbes points de vue plongeants sur Ceillac.

Une navette, facile à organiser entre Ceillac et le parking du Mélézet, pourra être appréciée au terme de la longue descente du belvédère de la Mourière.

Source

perso

Départ

Parking du Mélézet. De Mont-Dauphin, suivre la D902 (route du Queyras) jusqu’à la maison du Roi. Prendre à droite la D60 jusqu’à Ceillac. Poursuivre tout droit en laissant le village à gauche sur environ 2 km et se garer au pied des remontées mécaniques.


Afficher dans Google Maps

Description

Prendre le GR 5 en direction du lac Miroir jusqu’à la passerelle franchissant le torrent de la Pisse. En remonter la rive gauche jusqu’à une belle zone marécageuse (nombreuses sources).

Le sentier s’engage alors dans une combe, suit des crêtes d’anciennes moraines et débouche dans un grand vallon pierreux qu’il remonte jusqu’au pied du couloir final. Après quelques lacets raides, le sentier s’insinue entre deux falaises et rejoint après un crochet à gauche le pas du Curé.

Contourner le premier ressaut en longeant la base des rochers : une bonne trace se perd assez vite dans un pierrier. Remonter alors au mieux, dans des éboulis peu stables, en s’aidant au maximum de petits éperons rocheux. Rejoindre ainsi la ligne de crête en tirant légèrement à gauche. Suivre l’arête rocheuse et facile jusqu’au pied de l’antécime 2 999 m. Traverser horizontalement un pierrier vers le col visible entre les deux sommets. Poursuivre sur l’arête facile : on arrive au pied du ressaut rocheux final qui marque le début de l’escalade proprement dite.

Gravir un petit mur (II inf, 5 m), et poursuivre sur l’arête : on traverse ainsi le haut d’un grand couloir jusqu’au pied d’un ressaut plus important.

Monter un couloir raide évident (II, 15 m, rocher incertain), puis un mur (II, 5 m).

Suivre sans difficulté l’arête, d’abord un peu en contrebas, puis sur son fil jusqu’au sommet.

Descente

Du sommet, après quelques lacets en face NW, une bonne trace rejoint la crête de la Saume. Lui rester fidèle jusque vers 2 750 m, où, après un lacet dans la pente, il faut rejoindre la crête en passant sous le sommet 2 734 m (petite trace visible de loin).

Rejoindre en traversée la ligne de crête, que l’on suit jusqu’aux rochers cotés 2 545 m. les contourner versant Ceillac par une trace qui se perd dans un petit pierrier. Traverser dans l’herbe, sans trop descendre, et basculer sur l’autre versant au-dessus des beaux rochers 2 452 m. Un thalweg herbeux, un peu raide à la fin, mène rapidement au sentier de la bergerie d’Andrevez, peu avant le belvédère de la Mourière.

Suivre le sentier jusqu’à Ceillac. Attention : à un carrefour (1 950 m), le sentier remonte un peu (inscription "Ceillac" en jaune sur un rocher) puis traverse longuement au dessus de Ceillac, avant de descendre en lacets à la hauteur du village. Cette partie est un peu fastidieuse.
Peu avant la route, vers 1 670 m, prendre à droite un large chemin qui rejoint en rive gauche du Mélézet le parking de départ.

Schéma tête de la Saume



Vue de la collette Verte  Itinéraire  Pic des Heuvières  Pas du Curé  Pas du Curé  Vers le sommet  Pic des Houerts  Pra Francès 



- Accueil - Haut de page - Bibliographie - Carte générale - Escreins - Ceillac - Liens - M'écrire -